Nous contacter
Tél : 04 73 42 30 90
| | | |

L’éclairage public et son extinction en milieu de nuit

Communes pratiquant l’extinction de l’éclairage public en milieu de nuit dans le Puy-de-Dôme

Nombre de communes pratiquant l'extinction
238
        
Nombre d'habitants concernés
283026


Contactez-nous pour apporter des modifications à cette carte : contact@aduhme.org


Si certaines collectivités ont entamé depuis plusieurs années des travaux d’amélioration de la performance énergétique de leur parc de points lumineux, d’autres, parallèlement à ces travaux ou par anticipation, ont mis en œuvre l’extinction en milieu de nuit de tout ou partie de leur éclairage public…

Il est vrai que cette solution est intéressante au regard de l’économie générée face (généralement) à un faible investissement ; la faisabilité doit cependant en être attestée par le SIEG 63, qui gère la plupart du temps pour le compte des communes, leur parc d’éclairage public. A raison d’une extinction de 6 heures par nuit, soit la moitié du temps d’éclairage annuel, c’est 50 % de la consommation électrique (et autant de gaz à effet de serre) en moins et près de 40 % de la facture économisée. Une mesure de sobriété énergétique simple à mettre en œuvre et rapidement payante pour la collectivité.

Pour aider les communes à mettre en oeuvre cette démarche, l’Aduhme met à disposition des collectivités qui le souhaitent des outils pour leur permettre de prendre une décision et communiquer auprès de la population pour la mise en application de cette sobriété énergétique.

 

Aduhme - Agence locale des énergies et du climat

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer