Nous contacter
Tél : 04 73 42 30 90
| | | |

L’éclairage public et son extinction en milieu de nuit

Communes pratiquant l’extinction de l’éclairage public en milieu de nuit dans le Puy-de-Dôme
(carte non-exhaustive actualisée le 06/10/2017)

Nombre de communes pratiquant l'extinction
231
        
Nombre d'habitants concernés
279386


Contactez-nous pour apporter des modifications à cette carte : contact@aduhme.org


De 15 à 18 %, c’est l’augmentation constatée sur la facture d’éclairage public sur l’année 2011, pour les collectivités locales alors qu’elles y consacrent en moyenne déjà plus de 20 % de leur budget énergie.
Bref, la facture est déjà salée et risque de le devenir de plus en plus avec l’augmentation annoncée des prix du kilowattheure électrique.

Si certaines collectivités ont entamé depuis plusieurs années des travaux d’amélioration de la performance énergétique de leur parc de points lumineux, d’autres, parallèlement à ces travaux ou par anticipation, ont mis en œuvre l’extinction en milieu de nuit de tout ou partie de leur éclairage public… On en compte pas moins de 130 sur le département (janvier 2013), ce qui représente près du quart de la population puydômoise.

Il est vrai que cette solution est intéressante au regard de l’économie générée face (généralement) à un faible investissement ; la faisabilité doit cependant en être attestée par le SIEG 63, qui gère la plupart du temps pour le compte des communes, leur parc d’éclairage public. A raison d’une extinction de 6 heures par nuit, soit la moitié du temps d’éclairage annuel, c’est 50 % de la consommation électrique (et autant de gaz à effet de serre) en moins et près de 40 % de la facture économisée. Une mesure de sobriété énergétique simple à mettre en œuvre et rapidement payante pour la collectivité.

Dans ce contexte, une Charte d’engagement a vu le jour en décembre 2012 : son objectif est de témoigner à l’ensemble des administrés des communes des raisons ou motifs pour lesquels elles ont fait le choix de l’extinction de l’éclairage public en milieu de nuit. C’est aussi la possibilité de montrer qu’un grand nombre d’entre-elles ont pris cette initiative dans le Puy-de-Dôme.

L’Aduhme a également développé un ensemble d’outils pour accompagner l’aide à la décision des communes vers l’extinction et en faciliter la mise en œuvre.

Aduhme - Agence locale des énergies et du climat

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer