En-tête

En raison du contexte sanitaire actuel et pour respecter les consignes de l’Etat, l’ensemble de l’équipe salariée est majoritairement en télétravail. Priorité est donnée aux rendez-vous en visioconférence ou par téléphone. Pour prendre contact avec les conseillers techniques de l’Aduhme, retrouvez toutes leurs coordonnées sur la page internet suivante : www.aduhme.org/lagence-locale/equipe/.

Il vous est toutefois possible d’appeler le standard au 04 73 42 30 90, une permanence étant assurée sur les horaires d’ouverture de l’agence locale : vous serez alors mis en relation avec un conseiller technique.
Merci de votre compréhension.

---

Point d’information sur les Certificats d’économies d’énergie (CEE)

Le dispositif des Certificats d’économies d’énergie entame la dernière année de la 4ème période 2018-2020 avec des adaptations ou nouveautés qui s’enchaînent. La ministre de la Transition écologique et solidaire, Élisabeth Borne, a d’ailleurs récemment annoncé la mise en place d’un certain nombre de dispositifs dès le 1er juillet 2020 avec notamment une offre « coup de pouce » pour accompagner le changement des chaudières fioul dans le secteur tertiaire. Par ailleurs, dans le contexte actuel d'état d'urgence sanitaire de la Covid-19, il a été acté le principe d’extension à 6 mois du délai de dépôt des dossiers de demande de CEE pour les travaux liés à des projets de chaleur renouvelable achevés entre mars et août 2019.

A noter enfin que depuis décembre 2019, les CEE sont devenus cumulables avec les aides de l’ADEME pour stimuler un développement toujours plus soutenu des réseaux de chaleur.

Avec actuellement une valeur du MWhcumac autour de 7 €, les Certificats d’économies d’énergie demeurent un système d’aide à l’investissement pour la transition énergétique très intéressant.

---

De la bonification au profit de la transition énergétique

La Dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR) et le Fonds d’intervention communal (FIC) respectivement portés par l’Etat et le Département sont des dispositifs de subventionnement public bien connus des communes.

Nouveautés 2020 : une bonification de ces aides si les investissements intègrent une solution photovoltaïque pour le FIC structurant ou plus largement des travaux performants pour la DETR, et le recours au bois-construction (déjà en place pour la DETR), sur la base de critères communs d’éligibilité avec le dispositif d’appel à projets de la Région AURA. L’Aduhme a été sollicitée pour apporter son expertise en génie thermique et énergétique sur les dossiers de demandes de subventions introduits pour l’exercice 2020. Cette nouveauté pourrait être étendue à terme à d’autres types d’énergie, d’autres ambitions énergétiques avec potentiellement un « pacte de financement » entre Etat et Département voire Région et Europe afin d’uniformiser les demandes de subvention en faveur de la transition énergétique et de faciliter une meilleure prise en compte des enjeux énergie-climat dans l’acte de construire et de rénover des équipements publics.

---

Les effets positifs du confinement : baisse des consommations d’énergie et amélioration de la qualité de l’air

Depuis quelques semaines, nombreux sont ceux qui ont mis en évidence les effets écologiques positifs du coronavirus. En Chine, selon Carbonbrief, on estime le volume de CO2 évité à au moins 100 millions de tonnes. A Milan, selon les données présentées par Copernicus, les concentrations moyennes de NO2 ont chuté d'environ 65 mg/m3 en janvier à 35 mg/m3 lors de la première quinzaine de mars.

Le réseau régional de mesure de la qualité de l’air ATMO Auvergne-Rhone-Alpes fait lui-aussi régulièrement le point sur les avancées territoriales avec des évolutions assez significatives ; des mesures réalisées sur les grandes agglomérations régionales (Lyon, Grenoble et Clermont-Ferrand), à conditions météorologiques proches montrent qu’entre le 11 mars « non confiné » et le 18 mars « confiné » les concentrations de NO2 et de PM10 ont diminué respectivement de 45 % et 30 % !

Retrouver les résultats des mesures et des analyses : https://www.atmo-auvergnerhonealpes.fr/actualite/coronavirus-quelles-sont-les-consequences-directes-et-indirectes-sur-la-qualite-de-lair

---

Rénovation thermique de référence sur le groupe scolaire Jules Ferry à La Roche-Blanche

La commune de la Roche-Blanche a engagé dès 2014 la rénovation énergétique du Groupe Scolaire Jules Ferry, notamment suite à un rendu énergétique réalisé par l'Aduhme faisant état de dépenses très élevées et de déperditions thermiques importantes.

La structure des bâtiments était très typique des procédés constructifs des années 70 - 80 (formes parallélépipédiques habillées par des panneaux de façades en béton préfabriqués entre piliers d'ossature, isolés a minima). L’isolation par l'extérieur et le remplacement des menuiseries ont permis d’isoler fortement leur enveloppe. D'autres travaux ont par ailleurs été réalisés : renouvellement des radiateurs, installation de systèmes de ventilation double flux, remplacement des chaudières et gestion optimisée du chauffage avec mise en place d'une régulation heure par heure et le tout à distance via une connexion internet, permettant ainsi la mise en réduit de chauffage du bâtiment les ¾ du temps sans créer d'inconfort.

Les résultats obtenus ont été des plus probants puisqu'on observe une diminution des consommations d'énergie finale de près de 35 % entre 2014 et 2019.

Au-delà d'une meilleure performance énergétique, ce sont aussi des gains en matière de confort vivement apprécié par les usagers qui ont été atteints tant en hiver qu'en période caniculaire.

Détail des travaux

• Isolation de la toiture-terrasse et reprise de l'étanchéité ;

• Mise en place d'une isolation par l'extérieur (ITE) des murs supprimant ainsi de nombreux points faibles des façades béton et assurant un meilleur confort thermique d'été ;

• Remplacement des menuiseries par des fenêtres et portes performantes, alignées avec l'ITE afin de limiter les ponts thermiques ;

• Mise en place d'un système de ventilation double flux dans toutes les classes et le restaurants scolaire.

• Renouvellement de toute l'installation de chauffage (radiateurs, chaudière à condensation et régulation à distance).

Montant des travaux et aides financières apportées au projet

Le montant des travaux étalés entre 2014 et 2019 s'élève à 936 680 € HT ou 1 170 849 € TTC

Les subventions publiques / privées

• Réserve parlementaire : 15 000 €

• FEDER : 297 339 €

• Aides de l'Etat : 228 719 €

• Aides du département : 72 026 €

TOTAL des SUBVENTIONS : 613084 € soit 65 % du HT

Certificats d'économies d'énergie : 17 226 €

Après le retour de FCTVA le reste à charge de la Commune est de : 358 539 € soit 30 % du TTC

---

Appel d’offres biomasse CRE 5 : une entreprise du Puy-de-Dôme lauréate

Élisabeth BORNE ministre de la Transition écologique et solidaire, a dévoilé la liste des lauréats de la troisième période de l’appel d’offres pour le développement de centrales de cogénération à partir de biomasse. Parmi les 14 projets lauréats (dont 13 projets bois-énergie), la SAS DUBOT Bois et Scierie, implantée sur la commune de Saint-Avit (63) a été retenue pour le développement d’une centrale de cogénération biomasse d’une puissance électrique de 2,04 MW.

---

L’Institut de l’économie pour le climat publie une étude intitulée « Investir en faveur du climat contribuera à la sortie de crise »

L’Institut de l’économie pour le climat (I4CEInstitute for climate economics) est une association experte de l’économie et de la finance dont la mission est de faire avancer l’action contre les changements climatiques. I4CE est une association d’intérêt général, à but non lucratif, fondée par la Caisse des Dépôts et l’Agence Française de Développement.

Convaincu que l’action pour le climat, au-delà de la phase d’urgence sanitaire, peut contribuer à soutenir l’activité économique en sortie de crise tout en renforçant la résilience de notre société, I4CE publie une étude présentant un plan de financement public de 7 milliards d’euros par an, associé à une trentaine de mesures. Ce plan permet de déclencher annuellement 19 milliards d’euros d’investissements publics et privés favorables au climat.

On peut néanmoins regretter que la chaleur renouvelable, en complément de la rénovation énergétique du patrimoine existant, n’apparaisse pas dans le rang des priorités alors que ses plus-values en matière de développement économique et de création d’emplois locaux ne sont pas négligeables pour les territoires.

En savoir plus et télécharger cette étude : https://www.i4ce.org/download/investissements-climat-dans-la-sortie-de-crise-covid19/

---

Enquête pour développer l’usage du vélo dans la vallée de la Dore

Lauréat de l’appel à projets national intitulé « Vélo et territoires », le Parc Naturel Régional Livradois-Forez vient d’engager une démarche visant à développer l’usage du vélo dans la vallée de la Dore.

L’objectif final est d’aboutir à une proposition d’itinéraires cyclables permettant les déplacements à vélo au quotidien et la découverte de la vallée de la Dore. La démarche prendra en compte les besoins et attentes des différents publics. A cet effet, une enquête en ligne permet à toutes et tous de s’exprimer sur sa pratique du vélo ou sur les « freins » qui empêchent aujourd’hui de faire du vélo sur le territoire.

L’enquête en ligne est à retrouver sur le site du Parc : http://pnrlf.fr/velo

---

Agenda

1er octobre 2020
Maison de l'Habitat - Clermont-Ferrand

Formation "VMC double flux dans les bâtiments collectif et tertiaires"
Organisée par l'Aduhme en partenariat avec Allie’air

Ses objectifs

• Acquérir les connaissances de base sur les systèmes de ventilation double flux

• Se familiariser avec les techniques d’installation, de réglage et de maintenance des VMC double-flux

• Pratiquer sur site et/ou banc d’essai

Publics : Agents techniques de collectivités, bailleurs sociaux, bureaux d’études, techniciens de maintenance

Pour s'inscrire : https://www.aduhme.org/formation-vmc-double-flux-dans-les-batiments-collectif-et-tertiaires/