En-tête

Le pôle CEP de l’Aduhme s’étoffe !

Yann Pormenté intègre le pôle "Conseil en énergie partagé" (CEP) de l’Aduhme. Il sera prochainement suivi par Thomas Pasquier. Tous deux accompagneront respectivement l’Agglo Pays d'Issoire et Entre Dore et Allier ainsi que l’ensemble des communes-membres.

A ce jour, le pôle CEP de l’Aduhme, c’est 373 collectivités suivies (13 communes de la Métropole et Clermont Auvergne Métropole, 10 intercommunalités et leurs 349 communes).

Bienvenue à eux !

• Pour contacter Yann Pormenté : 04 73 42 73 62 | y.pormente@aduhme.org

• Pour contacter Thomas Pasquier (à partir du 23 mars) : 04 73 42 30 81 | t.pasquier@aduhme.org

---

Vers la conversion des chaudières fioul et propane

Les communautés de communes Ambert Livradois Forez, Combrailles Sioule et Morge et Massif du Sancy ont de nombreux points communs. Ces territoires de moyenne montagne sont peu desservis par le réseau de gaz naturel mais pourvus de grands espaces boisés, sources de biomasse bois importantes et renouvelables.

Une très grande majorité de ces communes n’a ainsi d’autre choix que de se tourner vers l’électricité et les combustibles fossiles tels que le fioul et le propane pour assurer la production de chauffage et d'eau chaude sanitaire pour leurs bâtiments. Ces énergies fossiles représentent une triple contrainte pour le territoire : 1. leur prix est fluctuant, 2. la concurrence est extrêmement limitée pour le propane notamment, 3. ces énergies fossiles sont fortement émettrices de CO2 et leur consommation participe à l’épuisement des ressources naturelles de notre planète.

Sur le seul territoire du Massif du Sancy par exemple, la dépense annuelle en fioul et en propane de
46 chaudières alimentant des bâtiments publics de 13 communes s’élève à quelque 500 000 € ! Fort de ce constat, l’intercommunalité travaille actuellement à un projet de marché groupé pour l’installation de chaudières bois-énergie, qui pourrait ainsi contribuer à réduire de moitié la facture globale. L’Aduhme intervient en appui technique de ce projet.

Le territoire puydomois se donne les moyens de participer activement à la transition énergétique et participe ainsi à la réalisation de l’objectif de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE 2019-2028) qui a prévu en 2023 qu’un million de chaudières fioul (le tiers de celles restantes) devraient être remplacées par des moyens de production de chaleur renouvelable.

---

Focus sur la commune de Bertignat

Le groupe scolaire René Guy Cadou de la commune de Bertignat sera désormais chauffé au bois en lieu et place du propane ! La chaudière bois granulé permettra de subvenir au besoin thermique de l’école composé de 3 salles de classe en rez-de-chaussée, d'un espace cantine et d’une salle de repos à l'étage pour une surface totale de 480 m2. Une économie de 5 000 € est attendue chaque année sur la facture de chauffage.

Montants des travaux et des subventions

• Coût total de l’installation : 40 314 €

• Autofinancement : 16 228 € soit 40 %

• Subventions : 24 086 € soit 60 % (ADEME : 9 880 € et Région : 14 206 €)

Le dimensionnement de la chaudière granulé (48 kW) a cependant été réalisé sur le base d’un bâtiment thermiquement plus performant puisqu’en parallèle, la commune a engagé des travaux de rénovation :

• Isolation thermique de l’enveloppe bâti

• Mise en place d'une régulation performante du chauffage

Ces travaux devraient permettre de réduire les consommations de plus de 30 %, combiné à des travaux d’aménagement du R+1 qui permettront une nouvelle utilisation des locaux. La part de subventions attendues pourrait atteindre les 80 % du projet global dans le cadre du Plan de relance soutenu par l’Etat et la Région.

---

Solaire Dôme : l’engagement de Mond’Arverne Communauté

L’Aduhme a engagé depuis un an une opération d’envergure dont l’ambition est d’implanter plus d'une centaine d’installations photovoltaïques de 9 kWc (60 m²) en toitures de bâtiments publics. Sur le territoire de Mond’Arverne Communauté, 26 sites seront ainsi équipés sur le patrimoine de 13 communes. Un marché de travaux sera lancé au 2e trimestre 2021 en vue de réaliser les premières installations début 2022.

Les communes bénéficieront d’une subvention du Conseil Départemental de 5000 €, dans la limite d'une installation par commune.

Témoignages de Mme Michèle Brousse, Maire de Manglieu, commune de 466 habitants et de M. Gilles Pétel, vice-président de Mond’Arverne Communauté

Mme Michèle Brousse | Solaire-Dôme permet à la commune de Manglieu d’agir concrètement en faveur de la transition énergétique du territoire, à la hauteur de ses moyens. Nous prévoyons en effet d’installer une centrale photovoltaïque sur un hangar municipal, dont le coût, d’environ 20 000 €, constitue un effort important pour le budget communal. Nous considérons qu’il s’agit d’un acte militant car il nous permet de produire de l’électricité « verte » et donc de contribuer à notre niveau aux objectifs de développement des énergies renouvelables du plan Climat de Mond’Arverne Communauté. Il s’agit aussi d’un acte réfléchi, car il permettra à la commune de disposer à terme d’un revenu annuel généré par la revente d’électricité, après une 1ère phase d’amortissement d’environ 10 ans neutre sur le plan financier. Enfin, cet engagement représente un acte de solidarité avec nos habitants qui, en grande partie, agissent également quotidiennement à leur niveau pour atténuer l’impact du changement climatique.

M. Gilles Pétel | Mond’Arverne Communauté s’est engagée dans le projet Solaire Dôme dès 2019, notamment afin de répondre aux objectifs de diversification énergétique du plan Climat et à la nécessité pour le territoire d’entrer très rapidement et concrètement en transition énergétique et écologique. La Communauté de communes a choisi dès la 1ère année du programme les 2 seuls bâtiments autorisés réglementairement à accueillir une centrale photovoltaïque en toiture : 2 structures petite enfance.

Cette démarche qui se veut avant tout une aventure collective avec nos communes membres, a permis de faire émerger un programme de 26 centrales sur 4 ans (2021-2024), soit un investissement public de 520000 € accessible aux entreprises locales spécialisées dans le photovoltaïque.

Il s’agit désormais pour le territoire d’agir vite, efficacement et collectivement, avec des résultats tangibles et visibles à la clé. Solaire Dôme n’est qu’une 1ère étape qui doit servir d’exemple.

---

Les lauréats de l'AMI SDié sont...

La direction AURA de l’ADEME et la Banque des territoires ont lancé au cours du 3e trimestre 2020 un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) « Schéma Directeur Immobilier et Energétique du patrimoine bâti des collectivités locales ».

Objectifs de cet AMI : apporter aux lauréats un support méthodologique en vue de définir et mettre en œuvre un schéma directeur. Ce dernier aurait pour but de cibler les priorités d’intervention sur leur patrimoine (conservation, rénovation, cession, démolition) et d'élaborer des programmes de travaux ambitieux notamment énergétiques (déclinaison en PPI).

Ont été dévoilés fin janvier 2021 les 21 lauréats de l’AMI SDié AURA, parmi lesquels 4 collectivités puydômoises : les Villes de Riom, Cournon d’Auvergne et Vic-Le-Comte ainsi que Mond’Arverne Communauté. L’élaboration des dossiers de candidature de ces 3 dernières collectivités a été accompagnée par l’Aduhme.

---

Certificats d'économies d’énergie : des objectifs renforcés

Le dispositif des Certificats d’économies d’énergie (CEE) a évolué depuis sa création en 2006 : augmentation des objectifs, élargissement à de nouveaux fournisseurs, augmentation des exigences de performances…

Au 1er janvier 2022, le dispositif entrera dans sa 5e période pour une nouvelle durée de 4 ans. L’objectif incombant aux fournisseurs d’énergie devrait s’élever à 1 800 TWh cumac (TWhc), auxquels s'ajouteraient 600 TWhc à réaliser au bénéfice des ménages en situation de précarité énergétique.

« Ce niveau contribuera à hauteur d'un peu moins de 45 % des objectifs d'économies d'énergie de la stratégie nationale bas-carbone (SNBC) et de la programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) », indique le ministère de la Transition écologique.

Si l’objectif est rehaussé de 12,5 %, le système des bonifications (coup de pouce qui augmentait artificiellement la quantité de CEE afin d’apporter une aide plus importante à certains travaux) va être limitée à 25 % du volume total de l’obligation (au lieu de 31 %), de manière à générer davantage d’économies d’énergie réelles et de recentrer le dispositif sur les actions qui poursuivent un objectif de décarbonation renforcée et aussi de limiter les abus.

En tant que collectivité, vous pourrez continuer à profiter de ce dispositif permettant de financer une partie de vos travaux d’économies d’énergie sur les bâtiments de plus de 2 ans. Une plateforme du Département avec l’appui technique de l’Aduhme, permet de faciliter la valorisation des CEE et notamment la mise en relation avec des obligés pouvant acheter ces CEE.

En savoir plus : http://cee.puydedome.fr/

---

Tout savoir sur la rénovation du Groupe Scolaire de La Roche Blanche

Une fiche technique présentant la réhabilitation performante du Groupe Scolaire Jules Ferry à la Roche Blanche vient d’être éditée par l’Aduhme.

En savoir plus : découvrez les détails de cette rénovation en consultant la fiche de bonne pratique

---

Annonce formation : Conduite et maintenance des chaufferies bois plaquettes et granulés

L’Aduhme, en partenariat avec Bioénergie Promotion propose une formation intitulée Conduite et maintenance des chaufferies bois plaquettes et granulés qui se déroulera les 11 et 12 mai 2021 à Clermont-Ferrand.
Public attendu :
Usagers de chaufferies automatiques au bois, agents techniques de collectivités, exploitants de chauffage, conseillers techniques
Groupe de 5 à 15 stagiaires

En savoir plus : Programme et inscription
NOTA : Inscription avant le 15 avril 2021

---

 

7 et 8 avril 2021 | 2èmes Rencontres des collectivités pour la rénovation énergétique
En savoir plus : https://amorce.asso.fr/evenement/deuxiemes-rencontres-de-la-renovation-energetique

18 mai 2021 | Journée Bois Énergie 2021 : changer d’échelle pour réussir la transition énergétique
https://cibe.fr/2021/03/01/18-mai-journee-bois-energie-2021-changer-dechelle-reussir-transition-energetique-journee-digitale/