| | | |

Loi « Climat et résilience » et énergie

Premier effet de la loi « Climat et résilience » : les fournisseurs de gaz naturel devront intégrer une part de biogaz au sein de leurs produits commercialisés.

Par ailleurs, à compter du 1er janvier 2023, les nouveaux bâtiments commerciaux, artisanaux, industriels, entrepôts et hangars de plus de 500 m², et les bâtiments de bureaux de plus de 1 000 m² devront végétaliser ou solariser 30 % de leur surface. À partir du 1er janvier 2024, les nouveaux parcs de stationnement de plus de 500 m² devront végétaliser ou solariser 50 % de leur surface, et 100 % des ombrières dès qu’il y en aura.

Ce soutien à la filière s’inscrit en totale cohérence avec le travail réalisé par l’agence locale sur l’opération SOLAIRE Dôme. En effet, depuis 2019, plus de 2 000 analyses d’opportunité photovoltaïque (PV) ont été réalisées sur les toitures de bâtiments publics des collectivités adhérentes. Elle dispose ainsi d’une bonne connaissance du potentiel solaire PV en toiture de bâtiment, une connaissance qui permettra l’anticipation par rapport à cette nouvelle mesure règlementaire.

Aduhme - Agence locale des énergies et du climat

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer