Agence locale des énergies et du climat - Maison de l’Habitat - 129, avenue de la République 63100 Clermont-Ferrand

Formation énergies renouvelables dans les bâtiments du collectif et du tertiaire 10481
https://www.aduhme.org/actualites/formations-energies-renouvelables-dans-les-batiments-du-collectif-et-du-tertiaire/

Fin programmée des chaudières fioul, décarbonation de la production d’énergie… il est temps de passer à la chaleur renouvelable !

Le COSTIC (Comité Scientifique et Technique des Industries Climatiques), avec l’appui local de l’Aduhme, organise un module de formation sur cette thématique à Clermont-Ferrand du 14 au 15 mai 2024 : Conversion et hybridation des chaufferies à combustible fossile.

Cette formation s’adresse aux bureaux d’études, entreprises travaux mais aussi aux agents techniques de collectivités, bailleurs sociaux.

Des réalisations bois-énergie dans le Puy-de-Dôme qui intéressent la Lozère 10650
https://www.aduhme.org/actualites/des-realisations-bois-energie-dans-le-puy-de-dome-qui-interessent-la-lozere/

Le Syndicat Départemental de l’Energie et d’Equipement (SDEE) de la Lozère recherchait une référence d’unité de granulation de petite taille, en milieu rural pour tâcher d’en implanter une sur son territoire. Pas la peine d’aller bien loin puisque le Puy-de-Dôme en a une : l’entreprise TFZ implantée à Charbonnier-les-Mines constitue en effet un bon exemple avec ses quelque 2 500 tonnes de granulé bois produites chaque année, sur la base d’un ressource sciure collectée dans un périmètre de 80 km. Principaux clients : des particuliers et des petits collectifs locaux.

Ce déplacement dans le sud du territoire de l’Agglomération Pays d’Issoire fut aussi l’occasion d’aller visiter l’un des 2 réseaux de chaleur de la commune d’Anzat-le-Luguet et prendre connaissance de son mode de développement et de gestion avec l’appui de la SAS BETA Energie.

Pour rappel, la filière bois-énergie dans le Puy-de-Dôme, c’est :

  • 210 chaufferies (hors particuliers), réalisées aux 2/3 par des collectivités publiques, pour 112 MW de puissance installés ;
  • 187 M€ investis depuis 2005 dont 8,4 M€ en 2023 ;
  • 187 500 t de combustibles bois consommées par an…

L’Aduhme est animatrice de la filière de bois-énergie avec le soutien financier du Département. Elle est aussi animatrice des contrats chaleur renouvelable pour le compte de la Métropole clermontoise et de TE63. Bien évidemment, l’agence locale était de la visite !

Actu Décret tertiaire 10647
https://www.aduhme.org/actualites/actu-decret-tertiaire/

Dans le cadre du Décret Eco Energie Tertiaire, dit Décret tertiaire, les valeurs absolues et les indicateurs d’intensité d’usage sont désormais connus pour les Bureaux-Services Publics, les locaux d’enseignement, la logistique de froid, l’accueil petite enfance, l’hôtellerie, les résidences de tourisme et villages ou clubs vacances, la restauration et débit de boisson (y compris cantine scolaire et cuisine centrale), les datacenters.

Sont toujours en attente les arrêtés portant sur les autres catégories d’activité et notamment les installations sportives, culturelles et de santé, qui correspondant potentiellement à des équipements publics.

Enedis et l’Aduhme s’associent pour faire découvrir l’EMS ! 10589
https://www.aduhme.org/actualites/enedis-et-laduhme-sassocient-pour-faire-decouvrir-lems/

L’accès aux données de consommation d’énergie est essentiel pour agir. Sans données ni indicateurs, difficile d’identifier le niveau de performance énergétique d’un bâtiment, l’évolution des consommations dans le temps, les voies de progrès en termes de sobriété, d’efficacité et même le recours à des renouvelables pour couvrir les besoins en énergie…

L’élaboration du profil énergétique patrimonial est la base de travail des collectivités pour définir leur feuille de route : c’est le fondement de l’intervention de l’Aduhme dans le déploiement du conseil en énergie partagé (CEP).

Enedis, gestionnaire du réseau de distribution d’électricité met à disposition des collectivités locales, l’outil Espace, Mesures et Services (EMS) qui permet à ces dernières de façon autonome de disposer des consommations et productions d’électricité jusqu’à un pas de 5 minutes. Il offre l’accès aux données portant sur les consommations d’électricité globalement, bâtiment par bâtiment avec des évolutions sur plusieurs années et les puissances appelées pour procéder à des ajustements de puissance et des optimisations tarifaires. Un outil fort utile pour la commune ainsi que pour l’Aduhme en vue de parfaire le profil énergétique du patrimoine de votre collectivité, de mieux identifier les marges de manœuvre en termes d’optimisation et les voies de progrès en matière de performance pour baisser consommations et dépenses d’électricité.

13 sessions de formation auxquelles ont participé près de 250 élus et agents ont été dispensées dans les territoires entre septembre 2023 et janvier 2024 en vue de présenter l’outil EMS et faciliter sa réappropriation par les collectivités puydômoises.

SCOLAEé : renforcement des moyens pour accompagner la rénovation des écoles 10585
https://www.aduhme.org/actualites/projet-scolaee-%f0%9d%90%94%f0%9d%90%a7%f0%9d%90%9e-%f0%9d%90%9a%f0%9d%90%af%f0%9d%90%9e%f0%9d%90%a7%f0%9d%90%ad%f0%9d%90%ae%f0%9d%90%ab%f0%9d%90%9e-%f0%9d%90%9c%f0%9d%90%a8%f0%9d%90%a5%f0%9d%90%a5/

La démarche SCOLAEé portée par le Département du Puy-de-Dôme et l’Aduhme avec le soutien de la FNCCR*, s’est révélée innovante dans la définition d’une méthode de travail particulièrement adaptée aux enjeux d’un projet de rénovation aboutie :

  • Formation des élus à la question de la rénovation énergétique du bâti public ;
  • Ateliers de réflexion autour de chaque projet pour bien cerner les attentes en matière de rénovation en intégrant les contraintes de la collectivité ;
  • Concertation des usagers sur la phase projet ;
  • Études pré-opérationnelles pour mûrir le projet notamment à la lueur d’études complémentaires ;
  • Esquisses budgétaires intégrant les subventions publiques mobilisables, la capacité financière de la collectivité, le reste à charge à couvrir par un prêt…

20 communes puydômoises lauréates ont ainsi bénéficié de l’appui de l’ingénierie territoriale locale et sont actuellement accompagnées pour la rénovation énergétique de leur école avec pour ambition de répondre notamment aux objectifs du décret tertiaire. Place maintenant aux phases opérationnelles avec le choix d’une maîtrise d’œuvre pour des travaux prévus entre 2024 et 2026.

Découvrez sur notre site toutes les informations relatives à cette démarche innovante, illustrée par des capsules et témoignages vidéo.

Visite d’une rénovation performante couplée à une extension :  la salle polyvalente Jacques Pignol de Saint-Amant-Tallende 10559
https://www.aduhme.org/actualites/visite-dune-renovation-performante-couplee-a-une-extension-la-salle-polyvalente-jacques-pignol-de-saint-amant-tallende/

A vos agendas : 30 janvier à 10 h
Visite d’un bâtiment exemplaire, la salle polyvalente de Saint-Amant-Tallende
L’aduhme, en partenariat avec la commune de Saint-Amant-Tallende et soutenue par le Département du Puy-de-Dôme, organise le mardi 30 janvier 2024 à 10 h une visite de la salle polyvalente Jacques Pignol de Saint-Amant-Tallende. Le rendez-vous est fixé 9 rue Suzot. Datant de 1982, le toit avait besoin d’une rénovation complète afin de garantir son étanchéité. La commune a profité de cette réfection pour améliorer la performance énergétique du bâtiment en isolant les sous-pentes du toit et en changeant les parois transparentes des murs au sud et au nord.
Une autre réflexion est venue s’ajouter à cette première opération : la nécessité de doter le village d’une salle pour les activités douces, qui soit agréable et surtout accessible à tous. Un projet d’extension a donc été mené conjointement à celui de la rénovation. Une réflexion sur les usages, le regroupement d’activités et les niveaux de confort souhaités a été menée pour optimiser les zones à chauffer et les consignes de température.
Ce projet est exemplaire avec une baisse de 68 % de la consommation, correspondant à l’atteinte de cible 2050 du Décret tertiaire.

Cliquez ici pour vous inscrire

Logements communaux : marchés groupés pour la réalisation de DPE et d’audits 10504
https://www.aduhme.org/actualites/logements-communaux-marches-groupes-pour-les-audits-et-les-diagnostics/

De nombreuses collectivités sont propriétaires de logements communaux.

Cependant, certains, sous l’effet de la Loi Climat et Résilience, risquent de ne plus être louables à compter de 2025 pour les logements classés G, 2028 pour les F et 2034 pour les E.

Pour ce faire, des communes, sous la houlette de leur intercommunalité ont souhaité lancer des vagues d’audits et ce de manière groupée au titre d’un groupement de commandes. C’est le cas de Plaine Limagne et tout prochainement Ambert Livradois Forez.

Visite de chaufferies bois à Saint-Flour 10501
https://www.aduhme.org/actualites/visite-de-chaufferies-bois-a-saint-flour/

Une délégation de 23 élus et agents de collectivités puydômoises a participé à une journée de visite organisée conjointement par Territoire d’Energies du Puy-de-Dôme et l’Aduhme.

Le territoire de Saint-Flour Communauté est précurseur en matière de diversification énergétique et compte déjà 4 chaufferies bois dont 3 alimentent des réseaux de chaleur.

La dernière-née est la chaufferie du quartier de Besserette mise en service en 2019 qui comprend 2 chaudières bois Compte-R de 1,5 MW et 750 kW et alimente via un réseau de chaleur de 2,8 km, 16 bâtiments publics dont 2 gymnases, 1 groupe scolaire et le Centre hospitalier de Saint-Flour.

La consommation de bois s’élève à environ 3 100 t de plaquettes par an en substitution de 750 000 l de fioul soit 1 400 tonnes de CO2 évitées par an.

Pour la gestion de ces réseaux de chaleur, Saint-Flour Communauté a fait le choix de créer une régie de distribution de chaleur. Celle-ci porte les investissements, gère les contrats de fourniture de combustible bois et d’exploitation des installations techniques ainsi que la facturation de l’énergie aux usagers.

Une visite inspirante pour les porteurs de projets du Puy-de-Dôme !

Le Puy-de-Dôme n’est pas en reste avec ses quelque 110 MW de chaufferies biomasse installés. Pour autant, les marges de manœuvre sont encore importantes : c’est pour cette raison que l’Aduhme, soutenue par le Département dans l’animation de la filière bois-énergie, et par la Métropole clermontoise et TE63 dans le cadre des Contrats chaleur renouvelable (CCR) peut accompagner des collectivités locales dans la réalisation d’une analyse d’opportunité dans un premier temps ainsi que tout au long de leur projet. Des subventions aux études de faisabilité et à l’investissement sont disponibles. Les autres acteurs publics et privés sont aussi concernés par ces dispositifs de soutien.
> N’hésitez pas à contacter l’Aduhme.

Rénov’actions63 : rencontres avec les professionnels 10454
https://www.aduhme.org/actualites/renovactions63-rencontres-avec-les-professionnels/

Rénov’actions63 va à la rencontre de ses partenaires signataires de chartes d’engagements mutuels à l’instar des agences immobilières membres d’IMMO 63 et de la FNAIM, des maîtres d’œuvre membres du Synamome, des entreprises du bâtiment de la CAPEB et de la FFB du Puy-de-Dôme ainsi que les agences territoriales du Crédit agricole, du Crédit mutuel et de la Caisse d’Epargne.

En partenariat avec les intercommunalités, ces Rencontres territoriales ont pour objectif de présenter le service public de la rénovation de l’Habitat Rénov’actions63, de faire connaître les conseillers techniques des territoires pour faciliter les collaborations dans l’intérêt des ménages porteurs de projets de rénovation.

Décret tertiaire : point d’étape 10448
https://www.aduhme.org/actualites/decret-tertiaire-point-detape/

Le décret « Eco Energie Tertiaire » est régulièrement complété par des arrêtés permettant de préciser certains points et de donner des objectifs de consommation en valeurs absolues pour certaines catégories de bâtiments.

Les arrêtés publiés le 17 mai 2021 et le 24 avril 2022 ont précisé les objectifs de consommation en valeurs absolues et les modulations d’usage pour l’accueil petite enfance, les bureaux et services publics, l’enseignement et la logistique de froid.

Prochainement devrait être publié un arrêté portant sur les catégories d’activités liées au commerce, à l’hôtellerie et l’hébergement touristique associés, à la restauration et aux data centers.

Dans le dernier trimestre 2023, un nouvel arrêté serait publié et concernerait la justice, la logistique en température ambiante, le sport, la santé et la blanchisserie.

Enfin, début 2024, un dernier arrêté à paraître devrait porter sur le reste des catégories d’activités.

Les financements de la rénovation énergétique | Dernier épisode de la websérie 10372
https://www.aduhme.org/actualites/webinaires-aides-financieres-pour-renover-energetiquement-le-patrimoine-bati-de-sa-collectivite/

Dans le cadre du Comité départemental de la transition énergétique (CDTE) coordonné par l’État et la Région en partenariat avec le Département du Puy-de-Dôme, les collectivités locales et les EPCI ont été invités à suivre une websérie composée de 6 épisodes thématiques sur les enjeux du patrimoine bâti public face à la nécessaire transition énergétique.

Le dernier épisode de cette websérie, intitulé « Aides financières pour rénover énergétiquement le patrimoine bâti de sa collectivité » auquel près de 100 personnes ont participé, s’est déroulé le 13 septembre dernier.

Lors de cette séance, la Région pour les subventions européennes et ses propres aides, l’Etat et le Département ont présenté leurs dispositifs de subventionnement… L’occasion aussi pour l’Aduhme de présenter une méthodologie pour mieux prendre en compte la question du financement dans toutes les étapes d’un projet de rénovation avec à la clef, un cas pratique.

Cliquez ICI pour voir le replay

Une journée bois-énergie au cœur des enjeux de la forêt 10415
https://www.aduhme.org/actualites/journee-regionale-bois-energie/

Fibois AuRA organisait le 15 septembre dernier sa journée annuelle consacrée au bois-énergie sur la commune d’Arconsat. L’Aduhme, animatrice de la filière depuis 2002, s’est associée à l’organisation de cette rencontre.

Plus de 80 participants ont pu échanger notamment sur les problématiques liées à l’approvisionnement des chaufferies bois. Ont notamment été abordées les sujets du professionnalisme et de la structuration de la filière pour répondre à une demande toujours plus forte, du développement de la production de granulés mais aussi de la nécessaire gestion durable de la ressource et de l’espace forestier…

Le témoignage du gérant de l’entreprise Sylvéo et la visite d’un chantier de récolte de bois énergie ont permis d’expliquer les enjeux liés à l’exploitation forestière et de rappeler l’importance du tri des bois par qualité.

La finalité première de la gestion forestière est bien la production de bois d’œuvre et le bois-énergie permet la valorisation des bois de faible diamètre et des sous-produits de la transformation du bois (écorces, chutes de scieries…). La hiérarchisation des usages est la suivante :

  1.  le bois d’œuvre pour la construction (ossatures bois, charpentes…)
  2.  le bois industrie (panneaux de particules, palettes, papeteries…)
  3.  le bois-énergie (plaquettes, granulés, bois bûche)

Pour rappel, la région Auvergne-Rhône-Alpes est l’une des plus boisées de France.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer